Our Recent Posts

Archive

Tags

Comment se nourrir en favorisant une alimentation biologique

Òu commencer?

Favoriser l'alimentation biologique, les produits locaux. Manger en pleine conscience, avec respect, notamment des animaux.

Tout est poison, rien n'est poison : c'est la dose qui fait le poison." Paracelse "

Manger avec modération et surtout AVEC PLAISIR !

Nous évoluons aujourd'hui dans une société de plus en plus stressante avec un accès difficile vers une alimentation biologique qui respecte la nature.

J'ai travaillé pendant 15 ans pour l'industrie en tant qu'ingénieure dans une entreprise intéressée plus par le rendement que par le bien être des employés. Travaillant à 100% il me semblait difficile après le travail d'aller dans une ferme locale ou faire les marchés locaux. Habitant dans un appartement je ne pouvais pas non plus avoir mes propres légumes mais je n'avais pas envie de consommer de la nourriture industrielle, des légumes recouverts de pesticides et de la viande industrielle consommatrice de beaucoup d'antibiotiques.

J'ai donc commencé à me renseigner et à chercher des alternatives.Par exemple je commande le panier BIO d'une association locale qui travaillent avec des fermes de la région. Cela peut revenir plus cher, c'est pourquoi je fais plus attention à ne pas jeter la nourriture. En faisant par exemple des soupes, des jus avec le reste des légumes. Je mange peu de viande et lorsque j'en mange je prends de la viande de qualité, biologique et des animaux qui ont été dehors. Le respect pour l'animal est important pour moi.J'essaie aussi d'acheter mes produits chez les marchands locaux et d'éviter les grandes surfaces. J'avoue également ne pas être une grande cuisinière c'est pourquoi j'utilise des recettes faciles et pratiques que je partage dans un autre article.

J'aimerais aussi partager avec vous certaines de mes lectures qui m'ont ouvert les yeux :

Par exemple Le livre «Eat, chroniques d’un fauve dans la jungle alimentaire» de Gilles Lartigot que je conseille.Gilles nous parle de l’alimentation vivante et biologique, l’élevage intensif et la société toxique dans laquelle nous vivons, au travers d'entretiens avec des experts dans le domaine

Quelques points qui m'ont touchée:

- les bons et moins bons aliments: attention aux sucres raffinés, additifs alimentaires et les huiles chargées en oméga-6 (proportion recommandée: trois oméga 6 pour un oméga 3)

Essayez plutôt: le miso, le jus d’herbe de blé, les fines herbes fraîches, le miel brut, les plantes, l’ail, le curcuma....- attention plus les viandes sont peu coûteuses et plus les bêtes sont engraissées industriellement et bourrées de maïs et soja transgéniques, d’antibiotiques, de vaccins et d’hormones.

- un sujet controversé, les produits laitiers : le lait contient beaucoup d'hormones, de pesticides...De plus les vaches sont inséminées dès l’âge de 15 mois avec du sperme congelé, en gestation pendant 9 mois et leur progéniture leurs sera enlevée 2 à 3 jours seulement après le vêlage . Après 5 à 6 ans de ce traitement infernal, elles termineront sous forme de viande hachée.

-les conditions dans les abattoirs : pas seulement les animaux mais les employés. Les animaux sont stressés, les normes sont difficilement respectées, les employés sont également stressés (abattage toutes les minutes). Plus d’un milliard de bêtes sont abattues en France chaque année: un véritable cycle infernal.

©2018 by LoveYourself. Proudly created with Wix.com