Comment avoir un corps fait pour la plage -> Avoir un corps et Aller à la plage

OUI, les hormones peuvent faire grossir. As tu déja entendu: - que ce n'était "pas la pilule qui les faisait grossir mais l'alimentation", alors qu'on s'adresse a une jeune femme de 15 ans qui vit chez ses parents et qui n'a RIEN changé de ses habitudes alimentaires. 🙅‍♀️ - que manger des "céréales complètes n'a aucun impact sur la glycémie" par rapport à des céréales blanches (genre pâtes blanches, riz blanc...), entendu par une cliente atteinte de SOPK. 🙅‍♀️ - que ce n'est "pas grave d'être un peu ronde" alors que la femme est en état d'obésité morbide et que son poids est une entrave à sa santé morale et physique et qu'elle cherche des pistes pour s'en sortir. 🙅‍♀️ - que sa thyroïde (la glande qui régule le métabolisme) "va très bien" a une cliente qui prend 3 kilos par mois et qui avait, en fait, une maladie auto-immune de la thyroïde qui n'avait pas été décelée à temps juste parce que les examens complets "coûtent trop chers à la sécu". 🙅‍♀️ Toutes ces histoires sont vraies. Voici les troubles hormonaux principalement responsables de la prise de poids : 🩸 L'excès d'œstrogène (présent dans les règles abondantes, endométriose, fibrome...) empêche ton corps de déstocker les réserves graisseuses pour en faire de l'énergie. ⭕ Le SOPK insulino-résistant (70% des cas de syndrome des ovaires polykystiques) augmente rapidement la masse graisseuse et les risques de troubles cardiovasculaires. 🔻 Les troubles thyroïdiens (pas toujours décelables au contrôle de routine à la prise de sang) ralentissent le métabolisme qui brûle moins de calories alors que la faim augmente. Ce qui est terrible, c'est que dans ces conditions, tu auras beau manger moins et faire plus de sport, il risque de ne pas se passer grand chose. Sinon t'épuiser, t'affamer et te déprimer. 👉 La seule solution, c'est de prendre en charge le trouble hormonal de façon globale et holistique. Tout d’abord, il faut savoir que les hormones ne fonctionnent pas de manière isolée. En effet, tout est question d’équilibre hormonal. L’oestrogène a tendance à favoriser le stockage de la graisse chez la femme. Tandis que la progestérone augmente le métabolisme, et donc le brûlage des graisses. Quant à la testostérone, elle favorise plutôt la prise de muscle. En somme, si ton taux d’oestrogène est trop élevé, tu vas plus facilement stocker de la graisse sur la partie basse du corps (fesses, cuisses, hanches), d’où l’importance d’avoir les bons conseils en naturopathie quand tu veux perdre du poids. Hyper-oestrogénie et perte de poids Comme les oestrogènes sont, en partie, en charge du contrôle du gain de poids, un taux déséquilibré, peut être, est un frein à l’amincissement. Donc, quand la perte de poids stagne, il est intéressant de savoir si tu es concernée par un déséquilibre hormonal. Perte de poids qui ralentit malgré le sport Par ailleurs, les oestrogènes multiplient la quantité de récepteurs adrénergiques alpha dans la partie basse de ton corps. Ils sont donc responsables de la silhouette en forme de poire. Quel est le rôle de ces récepteurs ? Ralentir la libération des graisses ! Tu l’auras compris, quand ton taux d’oestrogènes est trop élevé, ton corps va avoir tendance à retenir la graisse. Je sais que pendant ta séance de sport, tu as très envie que cette fameuse graisse s’en aille le plus loin possible, mais si tu es en hyper-oestrogénie, elle partira bien moins facilement. C’est donc un paramètre à prendre en compte. En plus de tout ça, le déséquilibre hormonal entraîne généralement une prise de graisse rapide avec une difficulté à perdre du poids. Ce que je veux te dire, c’est que cet excès d’œstrogène va empêcher le corps de brûler les calories pendant la pratique sportive et il est donc important de traiter déjà ce problème en consultation. Ce qu’il faut retenir sur la perte de poids et les oestrogènes Si tu te sens dans l’impasse face à une perte de poids qui ralentit malgré le fait que tu aies essayé beaucoup de solutions, il est peut-être temps d’envisager la piste des hormones. Si ton taux d’oestrogènes est trop haut, il peut être utile de rééquilibrer tout ça. En effet, ce dernier est responsable de la captation des graisses dans ton organisme. Par ailleurs, savoir dans quelle phase de ton cycle tu te trouves te sera très utile. Ainsi tu pourras identifier si ton taux d’oestrogènes est en effervescence et agit négativement sur ta perte de poids.

#phytothérapie #naturopathie #femmes #protection #gynécologie #santé