Explorer l’amour: à deux, des autres, de soi, filial, l’amour nostalgique, la Nature, inconditionnel

« L’amour romantique est la force de vie qui anime l’Univers. Il constitue assurément un but que nous devons poursuivre. » Doreen Virtue, L’Oracle des Déesses A comme Aventure, M comme Miracle, O comme Ouverture, U comme Univers, R comme Rêve. Oui, l’Amour n’est-il pas une Aventure Miraculeuse qui nous Ouvre les portes de l’Univers et réalise nos plus beaux Rêves ? Amoureux·se ? La Saint-Valentin est associée à Éros et à l’amour physique, passionnel ou romantique, celui qu’on aspire tous à vivre un jour, celui qui nous fait rêver la nuit, celui qui fait chavirer les cœurs et tourner les têtes, comme dans une comédie romantique. Peut-être vas-tu offrir cette flamme amoureuse à quelqu’un aujourd'hui ? Je te le souhaite ! Mais derrière le mot « amour » se cachent bien d’autres sentiments ! La langue française est très limitée pour nommer l’amour et elle n’a qu’un mot pour exprimer des réalités très différentes. En grec, par exemple, « agapē » désigne l’amour divin, spirituel, altruiste et désintéressé ; « éros » désigne l’amour physique, le désir ; « storgê » désigne l’amour familial, filial ; « philia » désigne l’amitié, le lien social, la coopération. Explorer l’amour Oui, il y a plein d’autres amours à faire vivre en toi et autour de toi, aujourd’hui et tous les jours de l’année ! Il y a l’amour à deux qui dure bien au-delà de la Saint-Valentin. Il est si précieux cet amour qui a résisté à la passion des premiers temps, celui qui s’est patiné avec les années et qui, contre vents et marées, unit deux cœurs pour l’éternité. Il y a l’amour des autres, ceux que l’on connaît déjà et qui sont les cadeaux de notre vie : les amis, les proches, les collègues, tous ceux qui sont là pour nous écouter quand on se sent fragile et avec qui l’on a envie de célébrer nos joies ou simplement de partager un silence. Il y a l’amour de soi, si essentiel et si vulnérable, celui que l’on doit cultiver chaque jour avec le plus grand soin comme un rosier un peu sauvage, celui qui est si difficile à apprivoiser, mais qui apporte tant de paix intérieure quand il fleurit enfin. Il y a l’amour filial si spécial qui unit un père ou une mère à son enfant dès son premier souffle, un amour indescriptible tissé de protection et d’une tendresse inouïe. Il y a l’amour nostalgique de celles et ceux qui sont partis, qui ont laissé en nous une trace indélébile et font partie de qui nous sommes. Il y a l’amour de notre prochain, notre autre et notre semblable, celui ou celle qu’on croise tous les jours et qui esquisse un sourire discret. Celui ou celle qui est assis·e en face de nous l’espace d’un trajet et dont le regard nous accroche. Celui ou celle qu’on croisera peut-être un jour, ou jamais, mais qui, comme nous, habite cette terre. Il y a l’amour de la Nature et de tous les êtres vivants qui peuplent la planète, l’amour des éléments, de la terre, du feu, de l’eau, de l’air. Il y a l’amour inconditionnel qui nous relie à l’immensité du cosmos et à la beauté universelle, comme un fil d’or précieux canalisant l’énergie pure de la vie, au-delà de l’ici et du maintenant.


L’AMOUR EST LÀ, TOUT AUTOUR, EN PERMANENCE, PRÊT À ÉCLORE COMME UN MAGNIFIQUE LOTUS ENRACINÉ AU PLUS PROFOND DE TON CŒUR. Et toi, quel amour sens-tu battre le plus fort en toi aujourd’hui ? Prends ta plume et laisse-toi guider par ton inspiration... On n’est pas là pour faire un concours de poésie, mais pour laisser parler ton cœur !