Il n'y a pas de préparation à l'accouchement ”idéale"

­­ Au cabinet je propose une préparation personnalisée en fonction de vos besoins. L'une fait des séances de yoga prénatal chaque semaine et des séances individuelles où je lui offre un temps pour échanger et poser ses questions. Une autre a besoin de séances de craniosacral pour travailler la mobilité de son bassin et suit en parallèle des séances de sophrologie J'offre à mes patientes le plus d'outils possible pour les accompagner de façon attentive et personnalisée. Il n'y a pas de préparation à l'accouchement idéale. L'important est qu'elles gagnent en confiance en elles et comprennent qu'elles n'ont besoin de personne pour faire naître leur bébé." Vous n'avez besoin de personne pour faire naître votre bébé Je répète volontairement cette phrase pour bien préparer la naissance de votre bébé. C'est cette confiance en vous qu'il est si important de travailler. Beaucoup de futures mamans connaissent mal l’univers hospitalier avant de mettre les pieds dans une maternité. Elles sont persuadées que le corps médical sait mieux qu’elles et de ce fait s’installent dans un rapport de soumission aux soignants. Elles peuvent alors avoir tendance à faire preuve d’une certaine passivité pendant l’accouchement, à se laisser porter sans prendre d’initiative. Pourtant personne ne va mettre au monde votre bébé à votre place. Les équipes de la maternité ne sont là que pour répondre à vos besoins. Pas pour vous imposer une marche à suivre. Si vous accouchez dans les mois qui viennent, je vous encourage à faire tout ce que vous pouvez pour travailler votre confiance en vous si vous en manquez. Gagner en confiance dans votre corps, dans votre mental et leurs extraordinaires capacités… Est ce qui vous permettra de traverser l'expérience de la naissance beaucoup plus facilement que vous ne l'auriez imaginée. Votre priorité : connaître vos besoins pour gagner en confiance Lorsqu’on a confiance en soi, les peurs, la douleur et le stress ont moins de prise sur nous. Un véritable atout car un stress excessif ralentit le processus hormonal à l’œuvre pendant l’accouchement et peut faire le lit de complications. Aborder l’accouchement forte d’une bonne confiance en soi, c’est pouvoir vous dire: j’ai peur mais je sais que j’ai toutes les ressources en moi pour faire face ! Cela va aussi vous permettre d'oser bouger, crier, chanter, changer de position et adopter celle qui sera la plus efficace et la plus confortable pour le bon déroulement de votre accouchement. Finalement à écouter ce que dicte votre corps, qui sait exactement comment donner naissance à votre bébé. Bien-sûr, certaines craintes peuvent demeurer. Il faut les accueillir, rien ne sert de culpabiliser. J'aimerais conclure par quelques mots pour dire à celles qui devront passer par là bientôt, que tout ira bien, qu’il faut croire en vous, vous faire confiance, affirmer vos choix. Faites confiance au signaux que votre corps vous envoie, laissez vos émotions s'exprimer, tout est fait pour que vous y arriviez, soufflez. Et surtout, profitez à fond ! Savourez cette expérience extraordinaire que la vie vous donne la chance d'expérimenter.





­­ ­­­ ­ ­