Les plantes du printemps

Le pissenlit possède de nombreuses propriétés. Ami du foie, il lui offre protection et support, ce qui fait de lui un grand allié lors des détox saisonnières. Soutien du système digestif, il stimule la bile et l’appétit. Riche en vitamines et minéraux, il contient aussi de l’inuline qui permet d’abaisser le taux de cholestérol, de régulariser la glycémie et de nourrir le microbiote. En plus d’être diurétique et légèrement laxatif, le pissenlit est capable de se lier aux xénoeotrogènes présents dans notre corps pour mieux les éliminer. On consomme ses racines et ses jeunes feuilles.

La prêle (ou prêle des champs) est connue pour ses propriétés diurétiques et anti-inflammatoires. Grande amie des reins, elle aide à évacuer les petits calculs rénaux et est utilisée pour traiter les problèmes urinaires. Elle sert aussi à traiter les œdèmes causés par des chocs. En voie externe, elle peut aider à cicatriser des plaies. Reminéralisante, riche en silice, elle est aussi utilisée pour renforcer les ongles et cheveux cassants, ainsi que pour aider à la cicatrisation des fractures osseuses. Attention à ne pas la confondre avec la prêle des marais qui est toxique, même à faible dose.