🍁Comment se nourrir en automne ?

Si je souhaite te parler de ce sujet aujourd’hui, c’est que nos choix de repas (mais pas que) ont une influence importante et prouvĂ©e sur comment notre corps navigue en cette pĂ©riode de transition. En faisant des choix alimentaires qui accompagnent les caractĂ©ristiques de chaque saison, tu peux maintenir ton Ă©quilibre interne (ton homĂ©ostasie), donner la chance Ă  ton systĂšme immunitaire de te soutenir et de gagner en vitalitĂ©đŸ’Ą Symboliquement l'automne est aussi une saison oĂč l'on quitte l'inutile, ce qui ne nous sert plus. Nous mettons de cĂŽtĂ© ce qui nous prend trop d'Ă©nergie, pour laisser la place Ă  une rĂ©flexion interne et faire le point avant une phase de repos. Cette phase de "lĂącher prise" et d'introspection nous permet de rĂ©colter les fruits de ce que l'on a semĂ©. Nous nous libĂ©rons pour accueillir le nouveau. En cette pĂ©riode oĂč les thermomĂštres ont plus de mal Ă  monter, l'enjeu va ĂȘtre d'adopter une alimentation permettant de booster et de soutenir notre systĂšme immunitaire, et ce au quotidien et en prĂ©vention. Pour passer l’automne en Ă©quilibre avec un maximum d’énergie et un systĂšme immunitaire renforcĂ©, voici ce que tu peux faire : ​

  • Manger moins d’aliments crus et froids et plus d’aliments chauds et humides : Ă  l’automne, ton feu digestif a besoin de plus de prĂ©cautions. Pour lui rendre service, mange des aliments chauds et “humides” (=en sauce), comme les soupes, currys, ou les plats mijotĂ©s. Garde les grosses salades et les collations froides pour l'Ă©tĂ© ou le printemps.

⚠Il va ĂȘtre tout de mĂȘme important de garder au moins une portion de lĂ©gumes crus non dĂ©tĂ©riorĂ©s par la cuisson qui peut prendre la forme : - d'un petit bol de cruditĂ©s de saison (choux rĂąpĂ©s, carottes rĂąpĂ©es, radis noir, chou-fleur cru en taboulĂ© ou encore endives et salades vertes). - d'un vert de smoothies ou de jus de lĂ©gumes

Cette portion de légumes crus te permettra d'augmenter la vitalité de ton assiette et donc de ton organisme. En plus, commencer son repas d'un peu de légumes crus, favorise la sécrétion d'enzymes digestives ce qui rendra le processus digestif plus fluide et optimal (= meilleure assimilation des micro-nutriments).

  • Favoriser une alimentation basifiante (aussi appelĂ©e alcaline)

L’excĂšs d’acide contribue Ă  installer une inflammation gĂ©nĂ©rale de l’organisme et perturbe les diffĂ©rents systĂšmes : digestif, intestinal, circulatoire, respiratoire et surtout (celui qui nous intĂ©resse aujourd’hui) : immunitaire.

Les aliments alcalins sont riches en "bases" et ne contiennent pas ou que peu de substances acides. Ils ont des vertus alcalinisantes pour ton "terrain", quelles que soient les quantitĂ©s ingĂ©rĂ©es et soutiennent donc ton immunitĂ©. Cette vertu est valable pour tous, indĂ©pendamment des capacitĂ©s mĂ©taboliques de chacun. Liste des aliments alcalinisants Ă  consommer rĂ©guliĂšrement dans ta semaine si possible pour soutenir ton immunitĂ© : - les lĂ©gumes verts, crus ou cuits : salade, laitue, haricot vert, brocoli, chou, chou kale, concombre, courgette, endive, blettes, Ă©pinards, etc.. - les lĂ©gumes colorĂ©s : carottes, betterave, potirons, patate douce - la spiruline, la chlorella et les algues - la banane -le citron (sauf pour les personnes ayant des pathologies digestives particuliĂšres les empĂȘchant de correctement assimiler le citron) - l'amande, la noix de BrĂ©sil - la chĂątaigne - les graines et pousses germĂ©es Comment faire pour manger plus basique ? Essaie de piocher en prioritĂ© dans cette liste d'aliments (70% de l’assiette), accompagnĂ©s par d'autres aliments plus acidifiants (30% de l’assiette) qui ont Ă©galement des bienfaits nutritionnels pour ta santĂ©. Les aliments ultra transformĂ©s seront acidifiants tout comme : le stress, le sucre, les graisses hydrogĂ©nĂ©es, la viande surtout rouge ainsi que le sport en excĂšs ou encore un manque d'oxygĂ©nation.

  • À fond la vitamine C : elle stimule ton systĂšme immunitaire. Les fruits et lĂ©gumes t’en offrent en abondance.

Voici les 10 fruits et lĂ©gumes qui contiennent le plus de vitamine C : (l’important est de regarder la teneur en vitamine C par portion et pas la vitamine C globale).

  • Brocoli : 212 mg (Teneur en vit. C par portion pour un individu de corpulence "moyenne")

  • Chou frisĂ© : 203 mg

  • Chou de Bruxelles : 206 mg

  • Goyave crue : 205,2 mg (pour 1 fruit)

  • Kiwi : 185,4 mg (pour 2 kiwis)

  • Pamplemousse : 122 mg

  • Orange : 114 mg (1 orange)

  • Poivron jaune cru : 110,4 mg (1/2 poivron)

  • Cassis : 108,6 mg ⚠: ce n'est pas un fruit automnal

  • Poivron rouge cru : 95,4 mg (1/2 poivron) ⚠: ce n'est pas un lĂ©gume automnal

  • S’hydrater !! L’eau est la meilleure boisson pour l'ĂȘtre humain. Nous en Ă©liminons environ 2,5L/ jour (via urines, selles, sueur, poumons). L’eau est la premiĂšre source d’énergie pour nos cellules.

Nous en ingĂ©rons 1L grĂące aux aliments que nous consommons (surtout via les vĂ©gĂ©taux). Le reste, soit 1,5L à 2L doit ĂȘtre apporté par ce que nous buvons. ⚠Boissons dĂ©shydratantes ⚠ C’est le cas du cafĂ©, du thĂ©, des boissons sucrĂ©es telles que les jus de fruits, les sirops, les sodas, ainsi que l’alcool. Ces boissons n’hydratent pas mais dĂ©shydratent et acidifient notre organisme (d’oĂč l’importance de boire de l’eau avant son cafĂ© du matin par exemple). Aussi, petit mĂ©mo : pour une tasse de cafĂ© ou de thĂ©, consomme 3 tasses d'eau pure Ă©quivalente pour faire balance nulle â˜•ïžđŸ’§đŸ’§đŸ’§

  • Renforcer sa flore intestinale avec des aliments fermentĂ©s : l’intestin est le premier organe de dĂ©fense. Un bon microbiote permet de maintenir nos dĂ©fenses immunitaires.

- Les probiotiques (kĂ©fir, miso , tempeh, choucroute, pickles) : favorisent la prolifĂ©ration de nos bactĂ©ries intestinales. - Les prĂ©biotiques (aliments riches en fibres vĂ©gĂ©tales comme les fruits, les lĂ©gumes, les graines, les lĂ©gumineuses) : "nourriture" de ces bactĂ©ries les aidant Ă  se dĂ©velopper. Comment s'y prendre ? Fais en sorte que ta liste de course hebdomadaire comporte environ 2 ingrĂ©dients de chaque catĂ©gorie afin d’assurer une semaine riche en prĂ© et probiotiques !

  • N'oublie pas ta vitamine D ! Elle joue un rĂŽle majeur dans la croissance et la minĂ©ralisation osseuse. Une carence peut engendrer des risques cardio-vasculaires et affaiblir le systĂšme immunitaire. Elle est fabriquée par notre corps, principalement grâce aux rayons du soleil☀

Profite de 20 min de soleil matinal sans crÚme solaire (bras et visage découverts), pour faire le plein de vitamine D ! Ou alors, consomme du saumon, des jaunes d'oeufs ou encore de l'huile de foie de morue. Tu peux aussi faire une cure hivernale de complément en vitamine D mais pas n'importe laquelle ! Choisis-la sous forme D3/K2 et huileuse pour une meilleure biodisponibilité. Pour consolider ton immunité, ta vitalité et prendre soin de ta digestion pour mieux assimiler tout ce que tu ingÚres

Retrouve encore plus de conseils concrets Ă  tester sur mon site