Our Recent Posts

Archive

Tags

Le CHOU un bouclier anti-cancer

Une petite assiette de chou vert cru (90 grammes environ) contient seulement 22 calories. Pour vous donner un ordre d’idée, c’est l’équivalent de 2 petites cacahuètes ! Mais il contient une très forte quantité de vitamine C (54 % des apports journaliers recommandés aux États-Unis), de vitamine K (85 % des AJR) et B6 (6 %), mais aussi des folates (10 %), du manganèse, du potassium, du calcium… Et ce n’est pas tout : le chou est riche en fibres et contient de puissants antioxydants, notamment des polyphénols et des composés soufrés2. Et les antioxydants protègent l'organisme des dommages causés par les radicaux libres, ces molécules instables qui peuvent endommager vos cellules. Une étude portant sur plus de 1 005 femmes a montré que celles qui mangeaient le plus de légumes crucifères avaient des niveaux d'inflammation bien plus faibles que les autres! Grâce à son cocktail de nutriments, le chou agit donc à tous les étages :

  • c’est intéressant pour ceux qui essaient de garder la ligne et de perdre du poids en limitant les calories ;

  • c’est bon pour la santé cardio-vasculaire et il contribue à réduire l’hypertension, à abaisser les niveaux de cholestérol ;

  • il agit aussi sur la digestion grâce aux nombreuses fibres qui facilitent le transit intestinal ; mais aussi, certaines de ses fibres solubles augmentent le nombre de bonnes bactéries intestinales ;

  • plusieurs études laissent penser qu’il pourrait permettre d’éradiquer la redoutable bactérie helicobacter pylori, qui provoque les ulcères de l’estomac et les remontées acides, même sans autre traitement dans environ 60 % des cas .

Mais c’est vraiment contre le cancer que le chou est le plus spectaculaire

La substance anti-cancer très particulière, c’est le sulforaphane, un isothiocyanate.

Attention, dans votre gros chou blanc, il n’y a pas vraiment de sulforaphane. Des chercheurs asiatiques ont trouvé une autre façon de “transformer” votre chou en arme anti-cancer :

  • coupez-le en tout petits morceaux

  • laissez-le reposer environ 1 h 30 avant de le faire cuire.

  • D’après leurs expériences, grâce à cette technique, même une cuisson à l’huile très chaude (au wok par exemple) permet d’avoir un bon niveau de cette substance antioxydante.

Même si le chou est moins “en vogue” que le brocoli ou d’autres crucifères, il est tout aussi intéressant pour votre santé. N’hésitez pas à en manger deux à trois fois par semaine : et profitez des différentes variétés pour varier les plaisirs :

- Chou-fleur - Chou rouge - Chou blanc - Chou pointue - Chou de Bruxelles - Chou-rave - Chou frisé - Chou romanesco - Chou Kale - Brocoli, etc.

Références:

2. Asian Pacific Journal of Cancer Prevention, Vol 14, 2013, Cabbage (Brassica oleracea L. var. capitata) Phytochemicals with Antioxidant and Anti-inflammatory Potential Sami Rokayya, Chun-Juan Li, Yan Zhao, Ying Li, Chang-Hao Sun. 3. Journal of the academy of Nutrition and dietetics - Cruciferous Vegetable Intake Is Inversely Correlated with Circulating Levels of Proinflammatory Markers in Women , Yu Jiang, MD, MPH, Sheng-Hui Wu, MD, PhD, Xiao-Ou Shu, MD, PhD, Yong-Bing Xiang, MD, MPH, Bu-Tian Ji, MD, PhD, Ginger L. Milne, PhD, Qiuyin Cai, MD, PhD, Xianglan Zhang, MD, MPH, Yu-Tang Gao, MD, Wei Zheng, MD, PhD, Gong Yang, MD, MPH 4. Galan MV, Kishan AA, Silverman AL. Oral broccoli sprouts for the treatment of Helicobacter pylori infection: a preliminary report. Dig Dis Sci. 2004 Aug;49(7-8):1088-90. 5. Fahey JW, Haristoy X, Dolan PM, Kensler TW, Scholtus I, Stephenson KK, Talalay P, Lozniewski A. Sulforaphane inhibits extracellular, intracellular, and antibiotic-resistant strains of Helicobacter pylori and prevents benzo[a]pyrene-induced stomach tumors. Proc Natl Acad Sci U S A. 2002 May 28;99(11):7610-5. 6. Yanaka A. Role of Sulforaphane in Protection of Gastrointestinal Tract Against H. pylori and NSAID-Induced Oxidative Stress. Curr Pharm Des. 2017;23(27):4066-4075. 7. :https://www.julienvenesson.fr/comment-optimiser-les-effets-anticancer-du-brocoli/ 8. Wu Y, Shen Y, Wu X1,3, Zhu Y, Mupunga J, Bao W, Huang J, Mao J, Liu S, You Y. Hydrolysis before Stir-Frying Increases the Isothiocyanate Content of Broccoli. J Agric Food Chem. 2018 Feb 14;66(6):1509-1515.EndFragment

EndFragment

©2018 by LoveYourself. Proudly created with Wix.com